L’inégalité des sexes devant  le tabac

L’inégalité des sexes devant le tabac

pourquoi les femmes qui fu­ment ont-elles plus de can­cers du poumon – et plus jeunes – que les hommes?

C’est une question de génétique. En effet, l’équipe de Sharon Shriver de l’université de Pittsburgh (Penn~ sylvanie), a découvert qu’un gène, le GRPR, est plus actif dans cer­taines cellules pulmonaires chez les femmes que chez les hommes. Or, le GRPR, dont l’action peut être renforcée par la nicotine, est res­ponsable de la prolifération cellu­laire caractéristique du cancer. Si­tué sur les chromosomes X, ce gène est donc présent en deux. exemplaires chez les femmes. Mais, normalement. les gènes de l’un des deux chromosomes X res­tent silencieux. Malheureusement,

ce n’est pas le cas de GRPR dont deux copies sont actives, ce qui ex­pliquerait la plus grande sensibili­té des femmes aux effets cancéri­gènes du tabac. Elles encourent donc un risque de cancer du pou­mon plus grand. quelle que soit leur consommation de cigarettes.

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *